La location de garage à des particuliers

Publié le : 04 décembre 20183 mins de lecture

La location de garage peut avoir 2 formes différentes : une location comprise dans le bail de location et location séparée. Quoiqu’il en soit, la location de garage est régie par des règles de location libre. De plus, divers cas sont possibles pour la location de garage. Découvrez ci-dessous quelques formes de ce contrat.

Le statut du loueur

Tout propriétaire de garage est libre de louer cet accessoire à une tierce personne. Que le garage soit inclut dans l’habitation ou séparé de celle-ci, son propriétaire peut toujours le louer. Le locataire à son tour, peut louer le garage à une autre personne. Il est ici question de sous-location. Cette dernière est autorisée seulement si le locataire a obtenu un accord écrit du vrai du propriétaire du garage. Dans ce cas, le loyer ne doit pas dépasser celui du loyer principal. Plus d’infos sur la location immobilière sont à découvrir sur http://www.location-immobiliere.com/.

Le garage, un accessoire indépendant

Si le garage est loué indépendamment du logement, la signature d’un bail est facultative, mais est pourtant conseillée pour éviter les futurs litiges. Dans ce cas là, la location de garage est régie par la règlementation des locations libres (Référence : articles 1708 et suivants du code civil). Par contre, si le garage est un accessoire du logement auquel il est rattaché, le contrat de location est soumis aux règlementations qui régissent le logement principal. Un garage loué avec un logement vide à titre d’habitation est, par exemple, régi par la loi du 6 juillet 1989. Quel que soit le cas, le locataire et le propriétaire ont chacun leur part de responsabilité.

La fiscalité sur la location de garage

Il est possible que le propriétaire ou le locataire paie des taxes ou des impôts. Du côté du propriétaire, les revenus qui proviennent de la location d’un garage sont soumis aux impôts sur le revenu foncier. Du côté du locataire, la location d’un garage est soumise au paiement de la TVA excepté les cas suivants :

– Le garage est un accessoire d’un local principal ;

– Il est inclus même ensemble immobilier que le logement principal ;

– Il est mis en location par le même propriétaire et il est loué au même locataire.

Aussi si vous êtes propriétaire d’un garage, vous avez la possibilité de procéder à la vente de votre garage :

  • seul ;
  • en annexe d’un logement

Plan du site